🏳🏴✊ / LE PLUS MONTOIS DES MAIRES BRETONS.

Écrit par le 9 juillet 2020

Bienvenue à Mellac, paisible commune du Finistère à un quart d’heure de Lorient.  Mellac, ses 3100 habitants, son Manoir de Kernaut, son Moulin Blanc ,et depuis dimanche peu son nouveau maire : Franck Chapoulie,  né voilà 47 ans … à Mont de Marsan.

Venu au monde à la maternité de Layné, Franck Chapoulie n’aurait jamais pensé une seule seconde endosser l’ écharpe tricolore de premier élu , de quelque commune que ce soit d’ailleurs :  » Je ne me souviens même pas m’être présenté aux élections de délégué de classe.  » s’esclaffe cet ancien élève de l’école du Pouy et du collège de la Poste, une scolarité qu’il poursuivra à Aire sur Adour au lycée Gaston Crampe puis en BTS à Sarlat en Dordogne, filière technique.
L’évènement majeur qui va faire basculer sa vie est toutefois culturel : en 1999, la natif du Moun se rend au festival Interceltique de Lorient où , entre une galette de blé noir et un verre de chouchen, il fait la rencontre de Gwenaelle. Entre eux, c’est le coup de foudre du tonnerre de Brest. De cette liaison gascon-bretonne , naissent 2 enfants aujourd’hui âgés de 15 et 13 ans.

 

Entretemps, Franck fait le choix de quitter les Landes pour s’installer en famille au pays de sa belle , où il vend du matériel de pêche industrielle. Avec son nouveau statut de papa, viennent les responsabilités; Devenu président d’un collectif de parents d’élèves, il adhère également à l’amicale laïque et fonde même une association d’Histoire locale. Il met alors un doigt de pied dans la politique en adhérant au Parti Socialiste, au sein d’une commune où le plus illustre habitant se prénomme Louis le Pensec , ancien ministre de François Mitterrand.  Puis le pied tout entier entier :  en 2014 , Franck Chapoulie devient conseiller municipal au sein de la majorité. L’état de grâce sera de courte durée.
une scission se produit parmi l’ équipe dirigeante : le Montois néo Mellacois prend alors la tête d’une liste dissidente et se déclare candidat au scrutin de mars 2020.

 

 

Élu …avec 6 voix d’avance !

Arrivée en tête au premier tour , sa liste sans étiquette  » Chemins Citoyens  » remporte au second la mairie de Mellac avec seulement 6 voix d’avance sur son adversaire , pourtant un enfant du pays.  » Ce n’était pas évident parce qu’ici en dessous de la Loire, on est du Sud. Alors moi , pensez donc… » Qui plus est avec un accent landais demeuré intact. Toujours est il que le 4 juillet dernier , à l’issue du conseil municipal d’installation , Franck Chapoulie devient officiellement le nouveau maire de Mellac.

Et maintenant ?

Pas question de devenir un  » professionnel  » de la politique .  » J’ai toujours mon boulot en papèterie où je fais les Cinq huit. En politique,  il faut donner de la place aux gens qui travaillent « . Du coup , entre la famille, les enfants , les heures souvent de nuit et désormais son statut d’édile , le temps risque bien de lui manquer pour revenir à Mont de Marsan .

 » La dernière fois que je suis redescendu, c’était à Noël pour aller voir mes parents. J’en profite à chaque foispour aller me balader rue Gambetta , pour découvrir les Berges , me rendre place du théâtre , sans oublier bien sûr les balades dans la foret landaise;  »

Définitivement Mellacois ? Oui, sauf lorsqu’il s’agit de rugby .  » La dernière fois que suis allé à Vannes voir le Stade Montois, c’était avec mon maillot jaune et noir , confie cet ancien deuxième ligne passé jadis par la Plaine des Jeux. On a perdu et derrière je me suis fait chambrer, mais qu’importe.  »

Quand on nait montois, on ne se refait pas. L’homme reste fidèle à ses convictions. Il l’a promis à ses administrés : il ne changera pas, et d’ailleurs , n’a jamais changé . Je peux le confirmer , J’étais dans sa classe.

 

🎙/  Interview à retrouver mercredi 15 juillet à 10h puis le soir en podcast sur http://www.radio-mdm.fr

 


Radio MDM Live

En direct

Titre

Artiste