🩆/ GRIPPE AVIAIRE : risque Ă©levĂ© dans 45 dĂ©partements dont les Landes.

Written by on 5 novembre 2020

Les autoritĂ©s françaises ont passĂ© jeudi 45 dĂ©partements ( dont les Landes et le Gers ) en risque “Ă©levĂ©” d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, selon un arrĂȘtĂ© publiĂ© au Journal officiel.Depuis la confirmation du premier cas positif dans l’avifaune sauvage du virus H5N8 de la grippe aviaire le 23 octobre 2020 aux Pays- Bas, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croĂźtre en Europe t nĂ©cessite des mesures de restriction dans notre pays . Il s’agit ainsi ”  de protĂ©ger les Ă©levages de volailles français d’une potentielle contamination par le virus influenza aviaire par les oiseaux sauvages en particulier dans les zones Ă  risque particulier ou les dĂ©partements traversĂ©s par des couloirs de migration”, selon cet arrĂȘtĂ©.

Ainsi , depuis aujourd’hui dans notre dĂ©partement, les volailles ( dont les basse cours) doivent ĂȘtre Ă  leur tour confinĂ©es ou protĂ©gĂ©es par un filet avec rĂ©duction des parcours extĂ©rieurs pour les animaux. De mĂȘme, les rassemblements de volailles vivantes sont interdits, de mĂȘme que les lĂąchers de gibiers Ă  plume par les chasseurs . Les camions transportant des palmipĂšdes ĂągĂ©s de plus de trois jours devront ĂȘtre Ă©galement bĂąchĂ©s .

Si ce virus ne reprĂ©sente aucun danger pour l’homme; il est trĂšs contagieux pour les oiseaux et aurait des des consĂ©quences Ă©conomiques majeures pour la filiĂšre, qui pourrait voir se fermer les dĂ©bouchĂ©s pour la filiĂšre, notamment Ă  l’exportation.

Les Ă©leveurs de canards du Sud Ouest ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© frappĂ©s Ă  deux reprises, lors des hivers 2015/16 et 2016/17, par des Ă©pizooties de grippe aviaire, qui avaient occasionnĂ© des abattages massifs pour Ă©radiquer la maladie et coĂ»tĂ© des centaines de millions d’euros aux producteurs.

 


Radio MDM Live

Current track

Title

Artist