Jauge limitée , gestes barrière, couvre feu, afflux de films ….à quelques heures de la réouverture des salles obscures, on a fait le point au Grand Club à Mont de Marsan , aux Toiles du Moun à Saint Pierre du Mont et avec l’association Entracte à Mugron

35 % de la capacité d’accueil des locaux, puis 65 % à partir du 9 juin et enfin, si la situation sanitaire le permet, à 100 % fin juin, au 30 , date prévue pour…la Fête du Cinéma. Une réouverture ce 19 mai avec des masques en salle , mais sans pop corn jusqu’à début juin. Tout sauf anecdotique. ” L’air de rien les confiseries , c’est 20 voire jusqu’a 25% des recettes d’un cinéma. ” rappelle Pierre Romanello, le directeur des Toiles du Moun ( 4 salles , 400 sièges), sachant que notre plus grande salle fait presque 200 places donc on est bloqués à 65 places. Avec le couvre feu à 21h , les films s’arrêtent à 20h45. La dernière séance pour le film est du coup entre 18h30 et 19h pour les films ” courts “. Idem au Grand Club et ses 8 salles , de 400 fauteuils pour la plus grande, à 80 pour la plus intimiste. ” Il faut qu’à 20h40 grand max les gens soient sortis pour rentrer chez eux tranquillement. insiste sa programmatrice Maïko Gascouat, qui précise ‘ Même avec 1 siège sur 3 disponible , les couples pourront rester côte à côte.”
A Mugron , le foyer municipal accueillant les séances étant en travaux jusqu’à la fin  2021 , c’est la salle de spectacles Henri Emmanuelli qui accueille temporairement les cinéphiles. ” L’avantage c’est que c’est une grande salle, et du coup même la jauge de 35% on arrive à 150 places. ”  se réjouit Estelle Bousquet , la médiatrice culturelle de l’association Entracte.
Pour voir quel films ? Entre les sorties sans cesse repoussés, et ceux qui sortis juste avant le second confinement ( à l’instar du multicésarisé ” Adieu Les Cons ” ) , les programmateurs vont avoir l’embarras du choix.

Jusqu’à 60 nouveaux films par semaine au lieu de 15 en temps normal.

” C’et là qu’on peut s’attendre à de la casse “, estime Maïko Gascouat . ” Il y aura des choix à faire. Des sorties vont être encore repoussées, et certains films risquent de partir directement en VOD. mais le plus compliqué va être l’automne avec les sorties du dernier James Bond , de Top Gun 2 ou de ” Aline ” ( NDLR : le biopic consacré à Céline Dion ). Face aux nombreux blockbusters américains attendus, le cinéma français peut il en pâtir ?  ”  Quand ” Kamellott” va sortir ( NDLR : le 21 juillet ) je pense qu’il va écraser les Américains, tempère Pierre Romanello. Cela dépendra aussi des films français qui vont sortir et où seront positionnés les blockbusters, sachant que les calendriers peuvent bouger. ”

Soit, mais avec le confinement, le public pourrait s’être habitué aux plateformes cinématographiques en ligne. Pierre Romanello balaye l’idée d”un revers de main ” Aucune crainte. Moi j’ai Netflix chez moi aussi, et un bout de moment on se lasse. C’est comme faire à manger à la maison : on aime bien faire un resto de temps en temps. La preuve,  on avait déjà une quarantaine de réservations ce lundi. Et on va continuer à sortir des films d’art et essai. ” Il faudra quand même faire attention à éviter certains sujets. ”  nuance Maïko Gascouat. Pas sûr en effet que les gens soient tout d e suite tentés par des film de type ” huis clos “.

 

De nouvelles propositions.

A Mugron, dès ce samedi 24 mai  l’association Entracte va proposer une thématique ” films musicaux ” , avec 3 séances à 16h 17h30 et 19h15. Au menu , jazz, world et révolte punk autour de 3 films docu sur Billie Holiday, la musique afro-cubaine et les Clash. ” Cet été , entre le 19 et le 23 juillet , on va avoir une ” colo ” de cinéma en partenariat avec les FRANCAS des Landes, soit une semaine pendant laquelle des jeunes entre 9 et 12 ans écrire, tourner et monter leurs courts métrages pour les projeter au cinéma. ” annonce Estelle Bousquet. Pour ce qui est des animations de type ” Ciné-débat ” , il faudra encore attendre un petit peu au Grand Club, et suivre l’évolution de la crise sanitaire.

Aux Toiles du Moun , on a choisi d’être matinal : ”  Dés ce mercredi on lance le dispositif ” Good Morning Ciné ” avec des séances à 10h du matin pour des films courts ( 9h30 pour les films longs) avec le café offert , et la place à 5 euros. ”

Dans ces 3 cas, c’est ce qui s’appelle faire … des projections.

( Les entretiens avec les intéressés sont à retrouver en intégralité sur ce même site en podcast )

 

 


Radio MDM Live

En ce moment

Titre

Artiste