đź’¦ BASSIN DE L’ADOUR : les agriculteurs pourront finalement irriguer cette annĂ©e.

Écrit par le 26 mai 2021

Soulagement pour les agriculteurs du Sud Ouest : ce mardi , la cour administrative d’appel de Bordeaux leur aura finalement donnĂ© raison.  Saisie en rĂ©fĂ©rĂ© , la juridiction a donc finalement prononcĂ© un sursis Ă  exĂ©cution sur des restrictions de prĂ©lèvements d’eau Ă  usage agricole qui leur avait Ă©tĂ© imposĂ©s pour l’Ă©tĂ© 2021 par le tribunal administratif de Pau après sa saisie des associations environnementales.

En février dernier, les magistrats palois avaient estimé que  les quantités d’eau prélevées dans le bassin de l’Adour par le syndicat mixte Irrigadour étaient trop élevées au regard des évolutions climatiques. Ce jugement avait alors provoqué la colère du monde agricole : venus des Landes , du Gers, des Pyrénées-Atlantiques ou encore des Hautes-Pyrénées, ils étaient + de 1 200 à se rassembler le 30 mars dernier dans la rue à Mont de Marsan.

Il s’agit toutefois d’un rĂ©pit pour les agriculteurs : si elle a dĂ©cidĂ© de prononcer un suris ce mardi, la cour administrative d’appel de Bordeaux n’est pas  sur l’annulation de l’autorisation de prĂ©lèvement d’eau qui doit prendre effet au 31 mai 2022. le  prĂ©sident d’Irrigadour Jean Luc Capes a toutefois confiĂ© Ă  l’AFP son optimisme pour une autorisation Ă  l’Ă©tĂ© 2022.

 

 

 

 

 

 

 


Radio MDM Live

En direct

Titre

Artiste