CONFINEMENT VOITURE EP.06 | COVID & DROITS DES FEMMES

Margaux 2 avril 2020

 

ça a été une des premières réflexions que nous nous sommes faites : celles qui sont confinées avec leur conjoint violent vont vivre un enfer. Leur quotidien d’horreur va être décuplé.

L’absence d’anticipation de la crise de la part du gouvernement les a conduit à prendre des ersatz de mesures pour endiguer ce fléau, mais rien de très concret pour l’heure.

J’ai eu envie d’aborder le sujet avec une femme de terrain, que je suis depuis quelques temps maintenant sur les réseaux sociaux. Elle s’appelle Sophia Antoine, des fleurs dans les cheveux et la poitrine comme étendard, elle arpente nos rues avec ses sœurs, pour faire entendre nos droits, vous l’aurez devinez : c’est une FEMEN. – O|O

 Bienvenue dans ce nouvel épisode de confinementvoiture.

© Capucine Henri

Le 8 mars dernier, des femmes du mouvement FEMEN ont mené une action contre le patriarcat virus. © Capucine Henri

Le monde entier les reconnais aujourd’hui, ces femmes fières couronnées de fleurs, les seins nus sur lesquels on a peint des messages, qui marchent dans nos rues, envahissent les églises et interpellent les politiques par des actions saisissantes. Le 8 mars dernier, journée internationale des droits des femmes, les Femen ont dénoncé le patriarcat virus en référence à la pandémie de coronavirus fraîchement déclarée, qui frappait la planète de plein fouet, et évidemment, Sofia en était.

💃 Morceau : Aute Cuture – Rosalía​

🌼💜💛💜🌼✊

Vous trouverez ci dessous, un extrait du communiqué de presse émanent de la Direction Départementale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes (DDFE) des Landes :

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES ET ACCÈS AUX DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS (pilule d’urgence et IVG médicamenteuse) 

Dans cette situation inédite de confinement due au COVID 19, les femmes ont besoin, plus que jamais, de compter sur l’engagement, la mobilisation et la solidarité des services de l’Etat et de toutes les structures d’aide aux femmes. 

Il nous faut donc agir collectivement pour : 

Prévenir les violences, protéger les victimes et punir les agresseurs 

Vous pouvez contacter : 

  • Le référent violences CIDFF 

Tél : 05 58 46 41 43 mail : cidfland@wanadoo.fr 

  • L’ADAVEM 

Tél : 05 58 06 02 02 mail : francevictimeslandes@adavemjp40.fr 

  • Le 115 pour un hébergement d’urgence 
  • Le 17 (police-gendarmerie) 
  • La plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles : arretonslesviolences.gouv.fr 
  • Le 3919 
  • Le 114 : nouveau numéro mis en place pour signaler sa situation par SMS

Accéder aux droits sexuels et reproductifs : pilule d’urgence et IVG médicamenteuse 

Pour toute question relative à ces droits, vous pourrez joindre le mouvement français du planning familial au numéro vert : 0800 08 11 11 

. La contraception d’urgence (pilule du lendemain) est disponible sans ordonnance en pharmacie. 

. Pour les IVG médicamenteuses, vous pouvez contacter les professionnels conventionnés : 

  • Le médecin de ville 
  • Les sages-femmes. 

Ces professionnels de santé sont habilités à réaliser des IVG médicamenteuses. 

D.D.C.S.P.P. – 1 Place Saint-Louis – BP 371 – 40012 Mont-de-Marsan Cedex – Tél. 05 58 05 76 30 – Fax 05 58 75 78 88 Adresse internet : http://www.landes.gouv.fr (rubrique services de l’Etat) 




Radio MDM Live

En ce moment

Titre

Artiste