Electric Troubles #1488 | White Wire | 06.12.2023

6 décembre 2023

 

Quoi de mieux qu’une chronique récente pour présenter l’animal ???

WHITE WIRE « Crack up » LP 12’’ & CD & Digital

(Vox Project & Araki Rds & Bigoût Rds & Urgence Disk & Opposite Prod & Pied de Biche)

C’est par un EP 3 titres reçu il y a quelques années que nous avions rencontré ce groupe venu de Blois, 3 titres qui en disaient déjà long sur un potentiel résolument furieux. 6 labels se sont associés pour l’affaire et pas des moindres. Dans l’underground noïsy, l’underground à caractère, l’âme tendu de « Crack up » a donc fait son effet, il me fallait être là et nul doute que le ressenti des autres auditeurs en sera de même. White Wire apparait coriace et grimaçant, grimaçant face à la tension. La résistance à l’effort impressionne, l’enveloppe corporelle est ferme, raide. Basse, guitare, batterie, l’ensemble se plie en quatre pour balancer ce feu d’artifice rock noïsy raide comme un piqueet et qui jamais ne s’arrête. Le chant forcément au diapason percute, rentre-dedans et rajoute de l’inquiétant. La semaine précédant cet exercice sonore que je vous conseille fermement (comme eux sûrement !), je m’étais mis en quête d’un peu de culture musicale dans notre grosse médiathèque locale. Or parmi la vingtaine de cd récupérés, 2 albums de Metz ont pris place dans mes mains. Dans White Wire il y a pas mal de la hargne, de l’engagement physique et sonore de Metz, le rendu est impressionnant voir oppressant ! On y rajoutera du Mc Lusky, du Fugazi, du… Dans mes années 90-2000 j’aurais, c’est certain, sauté sur White Wire donc je ne vois aucune raison de ne pas en faire de même aujourd’hui. A noter que le visuel du disque est l’œuvre de Gaspard Le Quiniou d’Arrache-toi un oeil donc forcément terrible. Vient maintenant l’heure de définir mon intense playlist made in « Crack up », ce n’est pas aisé que cela à réaliser puisque l’on est sur un matraquage prenant quasi permanent. Je mettrais tout de même en avant « Pink shirt » qui m’a scotché d’emblée, « Handle with violence », « Attali teenage riot » (rien que pour le bon mot !), « Gimme » et « The sound » forcément. Achetez ! Avec 6 labels et un groupe ne me dîtes pas qu’il est introuvable et pour ceux qui sont un peu en retard n’hésitez pas à fair un tour sur le bandcamp du groupe, le premier 3 titres en digital est tout aussi indispensable. (whitewire.bandcamp.com)

ELECTRIC TROUBLES

Présentée par yan k

Plus d’infos


Radio MDM Live

En direct

Titre

Artiste